A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Cahier de test

Le cahier de test en bref

Le cahier de test, ou cahier de recette informatique, regroupe tous les points permettant de vérifier que le projet ERP répond aux besoins des processus métier et qu’il convient à l’ensemble des utilisateurs finaux.

Ce support circule entre le donneur d’ordre et les équipes chargées du projet. L’intérêt d’un cahier de test est ainsi d’assurer la mise en production. Si tous les points recensés ne sont pas validés, il permet de corriger les problèmes avant le déploiement.

Le cahier de test rassemble donc une série de tests à réaliser selon des scénarios précis. Ceux-ci correspondent aux processus métier et aux besoins de l’entreprise, le but étant que l’ERP y réponde de la façon la plus juste et efficace. Ces tests servent à valider les paramétrages de l’ERP avant sa mise en production.

De quoi se compose un cahier de test ?

Le cahier de test aborde le plus souvent les limites du projet, les responsabilités, les documents applicables et de référence, les environnements… Il inclut également un glossaire et les éléments à tester.

Le cahier de test peut être utilisé comme support de communication entre le donneur d’ordre et les équipes du projet (internes ou externes à l’entreprise). Mais comme il est propre à chaque projet, il n’existe pas de trame prédéfinie. Trois principales parties sont cependant récurrentes, à savoir :

  • la présentation du projet qui reprend le contexte, l’objectif, les responsabilités, les documents applicables et éventuellement l’historique des révisions ;
  • les prérequis avec le périmètre et l’environnement du test, ainsi que les équipes concernées ;
  • la liste des tests qui décrit le processus étape par étape, souvent désignée par le terme « fiche de test ».

À quoi sert un cahier de test ou cahier de recette ?

Le cahier de test remplit plusieurs objectifs. Il permet notamment de :

  • gérer l’encadrement de votre projet ;
  • créer un process pour éviter les erreurs ;
  • procéder à des tests et vérifier si tous les objectifs visés sont atteints ;
  • fiabiliser votre système d’information ;
  • favoriser la communication entre le client et le prestataire en cernant les critères prioritaires de la phase de test ;
  • faciliter l’établissement d’un devis auprès d’une société de test, ainsi que les négociations – puisqu’un tel document permet d’évaluer avec précision les délais et les coûts du projet.

Qui crée le cahier de test ?

Évidemment, impliquer chaque futur utilisateur serait bien trop compliqué : la préparation d’un cahier de test nécessite la constitution d’une équipe projet composée d’utilisateurs référents, que l’on appelle aussi key users.

L’idée est d’avoir une équipe riche de différents types d’utilisateurs : chacun doit être le porte-parole d’un métier ou d’une fonction dans l’entreprise, et sera chargé de réaliser des tests sur les fonctionnalités précises qui le concernent.

Cette équipe pourra si besoin être accompagnée par l’éditeur-intégrateur ou par un consultant AMOA