Demandez une démo

Comment faciliter la clôture des comptes annuels ?

Gestion d'entreprise
Julien Costerg Par Julien Costerg
 Akuiteo SAS

Vous êtes DAF au sein d'une entreprise de service ? La gestion par affaire n'est pas votre seule tâche : votre métier vous amène également à réaliser des travaux annuels d'arrêtés. Mais le rôle et la meilleure façon d'effectuer cette tâche sont parfois flous. Alors, comment faciliter la clôture des comptes annuels ?

faciliter-la-cloture-des-comptes-annuels-104318428.png

L’arrêté, un outil fondamental

L'arrêté est une opération qui consiste à additionner tous les mouvements réalisés dans votre comptabilité et à en déterminer le solde afin d'avoir un cliché à un moment précis de la situation comptable de l'entreprise. Il permet donc de faire un état des lieux (créances, dettes, amortissements…) et ainsi de faire les bons choix de gestion. En comptabilité, tous les comptes sont obligatoirement arrêtés en fin d'exercice, et le solde des comptes de bilan reporté à nouveau.

Faire des arrêtés réguliers permet de faire le point de façon régulière sur l'état financier de ces comptes, et ainsi de mieux gérer la comptabilité d'une entreprise de services. Le rôle du DAF est donc de viser la mise en place de travaux annuels d'arrêtés. Cette tâche peut également prendre la forme d'un cut-off trimestriel, voire mensuel, afin de prévenir au mieux les risques liés à une mauvaise gestion comptable, tout en poursuivant la gestion par affaire. 

Le DAF centralise tous les calculs effectués afin de faciliter la clôture des comptes annuels.

La clôture des comptes annuels : avant tout une question d’organisation

Pour être efficace, la procédure de clôture de comptes se doit d'être réalisée à l'aide du service financier, mais en lien avec l'opérationnel. Ceux-ci sont indissociables : la gestion par affaire en est le meilleur exemple.

Mais quelle fréquence convient le mieux à l'activité de votre entreprise ? C'est à vous de choisir, aussi en fonction de vos besoins de visibilité et de trésorerie. La réalisation d'un arrêté par mois est idéale, mais un rythme trimestriel est déjà un bel objectif en soi. Il témoigne d’un certain niveau de maturité de l’entreprise, ce qui est très apprécié des interlocuteurs financiers.

La procédure de clôture de comptes requiert cependant une organisation spécifique, et sa réussite reposera sur votre capacité à synthétiser les informations pour proposer une structure adéquate (ce que vous faites déjà avec la gestion par affaire). Cette dernière passe par une réorganisation légère de la société, en collaboration avec la direction générale.

Puis, une méthode permettant de reconnaître le CA doit être automatisée afin d'être utilisée à chacun de vos arrêtés. Pensez aux charges et aux amortissements. Enfin, consultez régulièrement vos acronymes préférés afin de ne rien oublier : FAE (factures à établir), PCA (produits constatés d’avance), FNP (factures non parvenues), CCA (charges constatées d’avance)…

Téléchargez gratuitement notre ebook : Les 6 règles de bonne gestion d'une société de service

Gestion d'entreprise

À propos de l'auteur

Julien Costerg Julien Costerg
Directeur marketing et commercial - Akuiteo SAS
Akuiteo

À propos d'Akuiteo

Akuiteo, c’est le logiciel ERP des sociétés de service heureuses ! Gestion commerciale, opérationnelle et financière : pilotez toutes les dimensions de votre business par affaire, projet ou mission.

En savoir +