Demandez une démo

Qu’est-ce que le jeu d’essai, étape incontournable du choix d’un ERP ?

Votre projet ERP

jeu d'essai choix d'un erp démo démonstration logiciel de gestion

Lors du choix d’un ERP, l’étape dite « du jeu d’essai » vient à point nommé pour vous faire une idée concrète de la capacité du logiciel à répondre à vos besoins. Soumettez un scénario opérationnel aux éditeurs/intégrateurs short-listés et laissez-les vous démontrer que les fonctionnalités de leur outil y répondent. Vous voulez des preuves, pas seulement des promesses !

Choix d'un ERP : est-ce le bon ? Il faut le voir pour y croire !

Dans le cycle de sélection d’un ERP, la phase comparative est cruciale. Vous choisissez un logiciel de gestion qui va structurer votre entreprise, étendre ses racines dans chaque service et embarquer l’ensemble des collaborateurs. Comment être sûr·e que vous faites le bon choix ? C’est ce que doit déterminer l’étape du jeu d’essai, qui vient s’insérer entre la démonstration de premier niveau et le choix définitif.

Lors de la première démo d'ERP, l’éditeur vous a présenté grosso modo les fonctionnalités et les spécificités de son logiciel de gestion. C’est une rencontre préliminaire, comme la bande-annonce d’un film : on présente les choses de façon macro, on survole les grandes lignes du récit et... on tease. Le jeu d’essai vient concrétiser (ou pas) cette première impression.

Dans le cycle d’achat d’un ERP, le jeu d’essai vous donne ainsi l’opportunité de voir la solution en action, une fois qu’elle a été paramétrée en fonction de la liste des besoins (le « scénario ») que vous avez transmis à l’éditeur.


À lire aussi : Les 4 stratégies possibles de déploiement d'un logiciel ERP.

Donnez-vous les moyens de comparer les ERP sur une base commune

Quel que soit le produit ou le service qu’il vend, un commercial est toujours positivement convaincu que c’est LA solution à tous vos problèmes. Et, pour vous en persuader, il sort son arme secrète : les belles slides de sa présentation PowerPoint. Bullet point après bullet point, il récite un texte bien rodé… qui ne résiste pas toujours à un questionnement approfondi.

Lors du jeu d’essai, chacun des éditeurs en lice devra vous prouver que son logiciel répond efficacement au scénario soumis et que ses fonctionnalités sont adaptées à vos problématiques. Vous disposez ainsi de la preuve (nos voisins transatlantiques parlent souvent de PoC, pour Proof of Concept) que l’ERP remplit les conditions de votre scénario mais aussi d’un référentiel commun pour évaluer rationnellement les différentes solutions et choisir la plus adaptée.

Exit les discours appris par cœur, les graphiques complexes et le bagout du commercial ! La démonstration personnalisée est la seule preuve qu’il vous faut et constitue aussi un excellent moyen de comparaison entre les ERP.


Découvrez notre infographie ludique – Et si déployer un ERP était un jeu d'enfant ?

Un public élargi au jeu d’essai pour une meilleure adhésion au projet ERP

Après une première sélection réalisée par certains des collaborateurs clés de l'entreprise (dirigeant·e, RAF, DAF, ADV…), l’étape du jeu d’essai permet également d’aborder la question de l’ERP dans une optique plus démocratique.

D’ordinaire, tout au long du déploiement d’un nouveau logiciel, les employés entendent parler d’une solution qu’ils ne voient jamais, et qu’ils ne pourront essayer qu’une fois implémentée. Or, la mise en place d’un ERP concerne tous vos collaborateurs : ils sont les premiers intéressés par un tel changement car ils utiliseront ce nouvel outil au quotidien. Le fait de les solliciter à l’occasion du jeu d’essai contribue à garantir leur adhésion au projet et à éviter les déconvenues une fois l’outil installé. Sans compter qu’il est plus difficile de déplorer le choix d’un logiciel quand on y a contribué !


À lire aussi : Pourquoi vous devez laisser les utilisateurs choisir l'ERP de l'entreprise.

Autre avantage : les collaborateurs autour de la table lors de cette seconde démonstration du fonctionnement de l’ERP auront un regard neuf sur la solution. L’approche d’un·e consultant·e junior sera différente de celle d’un·e DAF : les futurs utilisateurs auront l’œil pour son ergonomie, son intuitivité, son esthétisme… là où le CEO ou le CDO se seraient peut-être arrêtés aux fonctionnalités. Il faut de tout pour faire un monde, et il faut plusieurs regards pour faire un bon ERP ! Choisir la bonne solution, c’est aussi élire celle qui satisfait le plus grand nombre d’utilisateurs.

Lors de la démonstration d’un ERP, soyez comme Saint Thomas : demandez à voir pour croire ! Exigez de vos candidats éditeurs qu’ils réalisent un jeu d’essai et vous démontrent que leur solution peut répondre à l’ensemble des besoins listés dans votre scénario. Le logiciel que vous allez choisir accompagnera les process de votre entreprise pendant les 5, 10, peut-être les 15 prochaines années ! Alors sélectionnez-le avec autant de soin que vous le feriez pour un logement, en vous assurant qu’il répond précisément à vos besoins et à vos problématiques. Le jeu (d’essai) en vaut la chandelle !

Demandez une démo

Découvrez ERP et DAF : Histoire d'une transformation numérique réussie

Votre projet ERP

À propos de l'auteur

Julien Costerg Julien Costerg
Directeur marketing et commercial - Akuiteo SAS
Akuiteo

À propos d'Akuiteo

Akuiteo, c’est le logiciel de gestion des sociétés de service heureuses ! Opérations, commerce et finances : gérez toutes les dimensions de votre business par affaire et en temps réel.

En savoir +