Les 4 stratégies de déploiement ERP à connaître

Par Julien CostergDirecteur des opérations - Akuiteo SAS

04 octobre 2022

Article initialement publié le : 17 août 2016

test

 

Stratégies de déploiement ERP

Il n’y a pas une, mais bien deux façons d’opérer la mise en place d'un ERP : choisir une unique stratégie, ou bien les combiner. Soit de manière graduelle (par modules fonctionnels, par processus, sur un périmètre métier et / ou géographique restreint), soit de façon globale en utilisant la totalité du progiciel à partir d'une date de « go live » unique. Dans tous les cas, le choix de la stratégie doit être conditionné par vos besoins fonctionnels et vos impératifs !

1 – La stratégie du « big bang », ou le plan de déploiement express

En général, elle fait suite à une demande client du type : « Je veux qu'à telle date tout fonctionne ! ». Cet impératif peut être dû à l'arrêt de l'ancienne solution ou à une contrainte organisationnelle. Tous les lots sont alors lancés en même temps et les formations des « key users » s'enchaînent.

Cette approche nécessite un gros travail en amont, avec le risque d’être facilement débordé si des problèmes sont rencontrés lors du démarrage du projet ERP. C'est de loin la méthode de déploiement la plus risquée.

Le risque peut aussi survenir de l'équipe projet, qui s'impatiente quant au déploiement de l'ERP. Et pour cause, il est forcément plus long de délivrer l'ensemble du périmètre fonctionnel qu’une partie. La conduite du changement est complexifiée : les premiers échanges ne trouvent pas d'écho concret pendant plusieurs mois, provoquant un impact important sur l'organisation.

Toutefois, cette méthode de déploiement permet de bien gérer l’influence que peuvent avoir les modules entre eux, puisque tous sont démarrés simultanément.

2 – La stratégie du pilote, une méthodologie « one by one »

Si l’ERP gère le multi-entités, il est aussi possible de le mettre en place seulement sur une société, une zone géographique ou encore une business-unit. On parle alors de « pilote ».

Cette approche permet de valider et d'éprouver l'ensemble de la démarche et des processus à mettre en place sur une entité. Une fois que tout est validé, on peut lancer le même mode de déploiement sur les autres entités. On aura ainsi la possibilité d'étendre le périmètre en termes d'effectifs à condition que les autres sociétés appliquent les mêmes processus : le pilote se doit d’être réplicable pour toutes les futures phases de déploiement d'un ERP.

Cette approche est souvent adoptée, car elle permet de confirmer le choix de la solution ERP et les besoins spécifiques qui y sont liés, tout en évitant les mauvaises surprises à un stade plus avancé. Il s'agit donc d’un bon moyen de se sécuriser pour la suite !


À lire aussi : Pourquoi privilégier un éditeur-intégrateur pour son ERP ?


3 – La stratégie incrémentale, l'exemple de déploiement par lots

Dans cette stratégie de déploiement, on identifie plusieurs thèmes fonctionnels, regroupés par lots, que l'on va positionner dans le temps. On peut, par exemple, commencer par le lot « notes de frais », le paramétrer, réaliser les formations pour le valider et le mettre à disposition.

On évite ainsi de surcharger les équipes, chez l'éditeur comme chez le client, avec trop d’informations à gérer. C'est aussi une excellente solution pour valoriser les succès, car chaque intégration de lot est une réussite sur laquelle on peut communiquer.

Cette méthode est assez positive en termes de conduite du changement. L'aspect progressif de l'intégration permet une meilleure appropriation de l'outil : les utilisateurs s'en servent pour une « tâche » qu'ils maîtrisent, puis pour une autre… et ainsi de suite.

Le risque d'une mise en place par incréments réside dans les possibles interférences entre les lots qui n'ont pas été anticipées et qui, de fait, nécessitent des boucles de validation supplémentaires.

4 – La stratégie combinée, un objectif de bascule progressive

Vous l’aurez compris, il est aussi possible de combiner plusieurs méthodes en optant par exemple pour un déploiement incrémental sur des entités « pilote ». Une fois un périmètre fonctionnel déployé sur la première entité, on le duplique sur les autres entités. Puis on passe au périmètre fonctionnel suivant que l’on réplique, et ainsi de suite jusqu’à la mise en place de l’ensemble.

Très progressive, cette stratégie ménage beaucoup les utilisateurs vis-à-vis du changement. Mieux, elle est extrêmement sécurisante : les problèmes ont le temps d’être identifiés avant qu’ils ne produisent trop de conséquences. Attention toutefois à son impact sur le délai total de déploiement de la solution : trop découper n’incite pas à la rapidité.

La stratégie préférée du chef de projet : une définition en fonction des priorités

En réalité, il n’en a pas vraiment ! Du moins, il y en aura une en fonction des projets et des priorités du client. De manière générale, la stratégie incrémentale est souvent adoptée, mais dès que le projet concerne de très nombreuses entités, le recours à un pilote est quasi-obligatoire. Le big bang, lui, est encore largement pratiqué, mais plus souvent dans les sociétés de taille moins importante.

 

Vous savez maintenant tout sur les différentes stratégies de déploiement d’un ERP ! N’oubliez pas qu’il est de la responsabilité du chef de projet de prendre en compte le contexte actuel et l’identification des développements spécifiques. Il devra alors définir en conséquence la stratégie la plus adaptée pour votre système d’information. Un subtil équilibre entre sécurité et performance, en somme…

Vous souhaitez en savoir plus sur le déploiement d'un ERP ?

 

Découvrez notre dossier complet pour bien démarrer !

 

 

Crédit image : Designed by Freepik

Article publié pour la première fois le 17 août 2016

Téléchargez dès maintenant !

En remplissant ce formulaire vous acceptez de recevoir un email pour consulter notre eBook. Vous serez susceptible de recevoir une communication emails de la part d’Akuiteo pour vous proposer des articles de blog et des documents, afin de répondre à vos problématiques et besoins potentiels. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment directement dans nos emails via le centre de préférences.