Demandez une démo

L’agilité de l’entreprise passe par son ERP

Votre projet ERP, Choisir un ERP
Julien Costerg Par Julien Costerg
 Akuiteo SAS

Très structurants pour l'entreprise, les ERP avaient une réputation d'outils rigides - voire poussiéreux. Mais ça, c'était avant. Les dernières générations de solutions de gestion intégrée se sont adaptées au numérique et irriguent toute l'entreprise d'agilité. On vous explique comment.

fotolia_96823687.jpg

L'évolution des ERP vers l'agilité de l'entreprise va "dans le sens de l'histoire" : aujourd'hui, vous l'aurez remarqué, l'entreprise a besoin d'aller vite, ce qui implique d'accélérer pas mal de processus en interne. Ces processus concernent, par exemple, l'accès et la circulation fluides des données, l'automatisation de tâches manuelles sans valeur ajoutée, les analyses dynamiques pour une prise de décision avisée et rapide. Il faut aussi savoir faire preuve d'agilité envers les clients, notamment via des services en ligne. Puisque l'ERP se situe au cœur de la gestion de l'entreprise et de ses projets, rien d'étonnant à ce qu'il se soit adapté en devenant agile - sans quoi il se trouverait en voie de disparition.

D'ailleurs, à bien y réfléchir, comment une entreprise pourrait-elle être agile si elle ne se gère pas elle-même de manière agile - entre autres avec un ERP agile ? Comment prétendre devenir gymnaste si sa colonne vertébrale et raide comme un manche à balai ? Passer à un ERP de nouvelle génération fait d'autant plus sens quand l'entreprise a commencé à introduire massivement de l'agilité dans son organisation et vis-à-vis du client. Services, factures et paiements, achats, souscriptions, renouvellements... Tout passe en ligne et les clients en ont pris l'habitude. Le reste (le back-office) doit suivre : l'entreprise est contrainte d'introduire l'agilité en interne également. L’ensemble du SI (Système d'Information) doit évoluer en profondeur et les éditeurs d'ERP l'ont bien compris.

L’ERP apporte l'agilité attendue sur tous les fronts

Prenons quelques exemples. Aujourd'hui, il y a une tendance à ne plus vendre seulement un produit mais aussi du service. De fait, dans de nombreux business en pleine transformation numérique, le mode de facturation à l’acte ou à la consommation supplante le traditionnel modèle orienté produit. Dans les domaines du conseil et de l'ingénierie, on migre du mode « régie » au mode forfait. Dans les cas de fusions et d'acquisitions, il est possible dorénavant de mutualiser la base client, la base fournisseur, les catalogues produits pour travailler le cross-selling. L'ERP agile est devenu l'outil de gestion de toutes ces situations - des changements de business models aux nouveaux modes de facturation en passant par les rachats de sociétés ou la refonte du pilotage analytique. C'est bien le signe qu'il a évolué dans le sens de l'agilité.

Cette agilité se retrouve aussi dans les nouveaux modèles de mise à disposition des ERP. Si une solution de gestion intégrée peut rester hébergée sur les serveurs de l'entreprise, dorénavant elle passe aussi en mode de service en ligne avec une facturation à l'usage. Simple, efficace : ça aussi, c'est agile.

Quelles fonctionnalités offre un ERP agile ?

Avec un périmètre fonctionnel de plus en plus transversal et exhaustif, l'ERP fédère les données, les flux et les processus à tous les niveaux d'un projet : les aspects commerciaux, opérationnels, financiers sont gérés en temps réel. Il investit le CRM, les ventes, les extranets client et fournisseur. En interne, son utilisation s'étend, il inclut la formation, il se connecte à l'intranet, aux outils collaboratifs. Son secret : les API, ces interfaces de communication qui améliorent l'outil en le connectant à d'autres logiciels ou services en ligne. Une fois connectés ensemble, ces API augmentent l'interopérabilité de l'outil. L'ERP est ainsi devenu la clé de voûte de la simplification et de l'accélération des processus dans toute l'entreprise.

Bien sûr, la fonction financière gagne en efficacité avec de nouvelles capacités. En dématérialisant les supports financiers (factures, règlements, cut-off…) l'ERP moderne l'a affranchie de systèmes lourds à maintenir. C'est aussi l'outil qui assure la cohérence de l’information grâce à un référentiel unique - plus besoin de réconcilier les données de chacun. L'ERP harmonise le reporting de toutes les divisions et offre un système de tableaux de bord centralisé pour faire des zooms dynamiques. Le DAF et son équipe ont les moyens d'analyser la performance passée et d'estimer celle à venir. Ils peuvent mesurer, anticiper, agir. En d'autres termes, l'ERP de dernière génération les aide à comprendre l'activité dans le détail et à la piloter en temps réel.

Vous l'aurez compris, l'ERP s’étend désormais à tout l’écosystème de l’entreprise, aux clients, aux fournisseurs. À ce titre, il fait partie de « l’expérience utilisateur » que vivent les clients. C'est pourquoi l'agilité qu'il offre à tous contribue à une image positive de l'entreprise et à une meilleure gestion de celle-ci. D'autres conseils sur la bonne gestion d'une entreprise de service ? Téléchargez notre ebook :

Téléchargez gratuitement notre ebook : Les 7 règles de bonne gestion d'une société de service

Votre projet ERP, Choisir un ERP

À propos de l'auteur

Julien Costerg Julien Costerg
Directeur marketing et commercial - Akuiteo SAS
Akuiteo

À propos d'Akuiteo

Akuiteo, c’est le logiciel ERP des sociétés de service heureuses ! Gestion commerciale, opérationnelle et financière : pilotez toutes les dimensions de votre business par affaire, projet ou mission.

En savoir +