Demandez une démo

Fusion / acquisition : pourquoi prioriser la mise en place d'un ERP ?

Votre projet ERP
Jérémie TEROL Par Jérémie TEROL
 Akuiteo SAS

Fusion / acquisition : pourquoi la mise en place d’un ERP doit être une priorité ?

Une entreprise est en passe d’être rachetée par une autre… Les actionnaires entament un processus de fusion / acquisition avec les futurs acquéreurs : ils doivent leur apporter le plus de garanties possibles, avec des informations financières et commerciales détaillées pour être convaincants. Cette histoire est la vôtre et vous souhaitez connaître un dénouement heureux ? Voici pourquoi, si ce n’est pas encore fait, il est essentiel de vous équiper d’un logiciel ERP...

Avoir une vue d’ensemble de vos activités avec un logiciel ERP


Votre entreprise a roulé sa bosse, et elle fait peut-être partie de ces sociétés qui ont développé de nombreux logiciels et applications pour la tenue du business. Des solutions intéressantes qui ont bien servi, mais qui ne sont pas les plus adaptées pour réussir un processus de fusion / acquisition !

La raison ? Depuis la création des outils, l’entreprise a évolué et ils sont devenus obsolètes. Sans être forcément dépassés, ils restent très spécifiques et ne permettent pas d’avoir une vue globale des activités. Sauf que la réussite du processus de vente passe par des informations qualitatives et fiables qui garantissent aux acquéreurs la santé financière de l’entreprise et de ses contrats.

Contrairement à ces outils, l’ERP a l’avantage de centraliser et de simplifier le croisement des données commerciales et financières, à partir desquelles vous pouvez construire facilement des data room virtuelles de qualité à présenter aux acquéreurs.

Construire le futur sur des données solides et fiables


Il faut penser au passé, mais aussi à l’avenir ! Dans un projet de fusion / acquisition, les acquéreurs doivent connaître les infrastructures logicielles en place en matière de pilotage. Et ce, pour faire le bilan des années précédentes, mais aussi pour se projeter.

Ils doivent être en mesure d’étudier les plans de développement, à l’horizon 3 / 5 ans, et seront toujours plus en confiance si votre société est équipée d’un ERP. C’est un gage de sérieux qui lui permet de savoir que le futur est construit sur des indicateurs valides, et non pas au « doigt mouillé ». Il a besoin d’un plan de développement élaboré grâce à des contrats profitables, suivis grâce à des données fiables !

L’exemple du fonds propre privé (Private Equity)


La stratégie des fonds d’investissement privés est souvent d’acheter une entreprise pour la revendre 5 ans plus tard.

Les entreprises qu’elles détiennent sont alors poussées à s’équiper d’un ERP pour anticiper la cession : c’est ce qui permettra aux futurs acquéreurs d’avoir une vue globale sur l'historique, mais aussi de visualiser les axes de développement et d’augmenter la profitabilité.

L’ERP est donc un investissement rentable qui crée de la valeur instantanément et renforce l’attractivité d’une entreprise sur le marché.

 


À lire : Éditeurs de logiciels, comment calculer votre rentabilité ?

 

Maintenir l’activité pendant le processus de fusion / acquisition


Un projet de fusion / acquisition mené de façon rigoureuse demande du temps. C’est une période de transition pendant laquelle la direction financière doit répondre à de nombreuses sollicitations de la part de l’acquéreur et parfois mettre de côté son cœur de métier. Et si ce n’est pas maîtrisé, cela peut vite s’avérer complexe... c’est bien connu, le business n’attend pas !

Dans un tel contexte, un logiciel de gestion vous serait d’une grande aide : il permet de faire tourner la boutique, même en cas de fortes sollicitations. Les processus de facturation, par exemple, peuvent se poursuivre. Et fort heureusement : ce serait quand même dommage que la santé financière de l’entreprise se dégrade en plein processus d’acquisition, non ?


Découvrez l’histoire d’un DAF au cœur d’une transformation digitale !

 

Les étapes d’un processus de fusion / acquisition


Un processus de fusion / acquisition se déroule généralement sur une durée allant de 3 à 4 mois.

  1. Présentation d’un mémo qui rassemble toute les données sur l’entreprise (historique, marché, produit / service, etc.)
  2. Réception des offres et des projets des sociétés intéressées par l’acquisition de l’entreprise
  3. Sélection d’une short-list d’acquéreurs (3 maximum, en général)
  4. Construction et alimentation de la data room en parallèle des discussions
  5. Envoi d’une lettre d’intention de l’acquéreur et début des négociations de titres ou d’actifs
  6. Clôture et signature du projet de fusion / acquisition

 


Dans un contexte de fusion / acquisition, un ERP est un outil essentiel pour votre entreprise. Ne serait-ce que pour poursuivre l’activité tout en gérant la vente, mais aussi pour que l’entreprise puisse fournir à l’acquéreur, sans trop de difficultés, des informations fiables !

Téléchargez gratuitement notre ebook : Projet ERP : Les indispensables d'une conduite du changement réussie

 

Crédit photos : Designed by pch.vector / Freepik  

Votre projet ERP

À propos de l'auteur

Jérémie TEROL Jérémie TEROL
Responsable Marketing - Akuiteo SAS
Akuiteo

À propos d'Akuiteo

Akuiteo, c’est le logiciel ERP des sociétés de service heureuses ! Gestion commerciale, opérationnelle et financière : pilotez toutes les dimensions de votre business par affaire, projet ou mission.

En savoir +