Demandez une démo

Les nouvelles bonnes pratiques de gestion prévisionnelle

Gestion d'entreprise
Julien Costerg Par Julien Costerg
 Akuiteo SAS

Face à l'environnement économique actuel, les DAF placent la gestion prévisionnelle au centre de leurs préoccupations. Dans la plupart des entreprises, les indicateurs qui permettent d'appréhender le futur sont particulièrement réclamés et analysés. Le point sur ces nouvelles bonnes pratiques qu'ont adopté de plus en plus de directeurs financiers.

fotolia_108582052.png

Des prévisions plus régulières

Il y a encore peu de temps, les budgets annuels se décidaient en fin d'exercice et n'étaient réévalués qu'en fin d'exercice suivant. Désormais, les prévisions se font à plus court terme et de manière plus fréquente. On utilise entre autres la prévision glissante. Ce type de technique est destiné à réduire les délais entre les différentes prévisions afin de réaffecter le budget d'un poste à un autre plus rapidement si nécessaire et ainsi optimiser les dépenses et les investissements. C'est un moyen efficace d'introduire de l'agilité dans l'action de forecaster. On obtient en conséquence des résultats plus justes et plus précis.

Les opérationnels au cœur de la gestion prévisionnelle

Les bonnes pratiques de gestion prévisionnelle des entreprises concernent essentiellement les budgets, prévisions et forecasts. Elles impliquent également d'intégrer les opérationnels au processus car une prévision déconnectée de la réalité du terrain ne permet pas de tirer des conséquences fiables et justes. En revanche, une prévision validée par les opérationnels peut être tenue dans le temps car elle est portée par ceux qui ont participé à sa conception. Créer du lien entre ceux qui réalisent le travail et les fonctions supports dans une entreprise permet de fédérer toute l'équipe autour d'un projet commun, un atout de taille pour l'entreprise.

Jamais en panne d'inspiration : oser le collectif

L'inspiration est probablement l'une des meilleures armes en entreprise. Benchmarker les entreprises, comparer les différents secteurs d'activité, organiser des discussions et des débats avec ses homologues, partager son expérience... Toutes ces démarches sont essentielles pour mieux connaître son marché, la concurrence et surtout ses possibilités de développement. Partir en quête de bonnes pratiques, de bonnes idées, qui permettent aux autres entreprises d'atteindre d'excellentes performances est indispensable à la croissance et à l'amélioration des processus. Le benchmarking, ou la veille concurrentielle, permettent de guider et de faire évoluer ses stratégies sans pour autant copier la concurrence. Pour se pérenniser, une entreprise doit être inspirée.

Vers une transition numérique réussie

Impossible de réussir sa gestion prévisionnelle sans des outils performants. La transition numérique joue un rôle fondamental dans la réussite de l'entreprise. Pour faire des forecasts réguliers, des outils modernes et performants sont indispensables, sinon ils représentent une importante charge de travail, ce qui freine et les autres priorités et axes de développement. La transformation numérique permet d'adapter ses outils de travail aux technologies modernes et de réaliser des gains de productivité pour les fonctions supports, notamment en réduisant le temps passé à des tâches sans valeur ajoutée. C'est non seulement le meilleur moyen d'améliorer ses prévisions, mais aussi d'accroître son rayonnement et de s'affirmer comme une entreprise de grande qualité.

Téléchargez gratuitement notre ebook : Les 6 règles de bonne gestion d'une société de service

Gestion d'entreprise

À propos de l'auteur

Julien Costerg Julien Costerg
Directeur marketing et commercial - Akuiteo SAS
Akuiteo

À propos d'Akuiteo

Akuiteo, c’est le logiciel ERP des sociétés de service heureuses ! Gestion commerciale, opérationnelle et financière : pilotez toutes les dimensions de votre business par affaire, projet ou mission.

En savoir +