Le rolling forecast, indispensable à une bonne gestion par affaires

Le rolling forecast et la gestion par affaires

Qui a dit que le pilotage financier prenait la poussière ? Reprévision, ré-estimation, rolling forecast ou encore prévision glissante : peu importe le terme utilisé, le « révisé permanent » a apporté un peu de fraîcheur – et d’agilité ! – au cycle classique d’élaboration budgétaire. Vous êtes encore un peu perdu dans les anglicismes et ces nouvelles techniques prévisionnelles ? Passons en revue les secrets du rolling forecast !

La définition du rolling forecast

Toute société de services a l’ambition de toujours mieux anticiper et améliorer ses prévisions, n’est-ce pas ? C’est justement ce que permet le rolling forecast, que l’on pourrait traduire par « révisé permanent » en (plus ou moins) bon français.

Plus concrètement, le rolling forecast est un outil, une technique de gestion prévisionnelle qui s’effectue de manière glissante, sur une période donnée – souvent 12 mois. Elle permet de :

  • piloter son activité,
  • ajuster les objectifs en temps réel,
  • prendre des mesures correctives rapidement sur les écarts.

Aujourd’hui, il est considéré comme le moyen le plus performant, le plus rapide et le plus juste de réajuster son activité avec précision. Oui, rien que ça...

Si l’on devait résumer, c’est un pilotage qui s’affine au fur et à mesure : il permet de réduire le délai entre la révision des objectifs d'une société et la renégociation des mesures mises en place, ainsi que des moyens alloués à leur réalisation. Bienvenue aux actions correctives et préventives plus rapides, efficaces et précises !


Rentabilité des projets : Le rôle du DAF, entre sponsor et vigilance

 

Le rolling forecast, une alternative au budget prévisionnel fixe

Avec la mise en place d’un rolling forecast, la durée couverte par votre plan prévisionnel reste la même. Mais elle se fait sur des périodes glissantes sur l’année !

Cette méthode vient ainsi remplacer la pratique budgétaire traditionnelle du prévisionnel fixe. Vous pouvez déterminer des budgets réalistes pour chaque service, avoir une vision précise de l’état de la performance financière de l’entreprise, et améliorer la prise de décision.


Découvrez aussi le guide pour piloter sa société de services

La reprévision, au cœur du rolling forecast

Comment un projet ou un exercice se terminera-t-il ? C’est la question que pose la reprévision, une projection qui permet d’anticiper la façon dont va s’achever votre exercice. On parle aussi de « réestimation du budget » ou de « budget à terminaison ».

Associée à la notion de projet, elle est très utilisée dans les sociétés de services organisées par projet. En général, on additionne les prestations réalisées et celles qui doivent encore être effectuées pour obtenir une image réaliste des reprévisions. Les actions correctrices pourront ensuite être prévues pour garantir la marge…

L’automatisation, au service de la construction du budget et du rolling forecast


Pour construire un budget et des reprévisions fiables, il faut pouvoir utiliser des solutions permettant de collecter des informations dans tous les services de l’entreprise. Ces données, financières ou non, doivent être explicites, et expliquées. Et la moindre modification doit être tracée pour un suivi optimal !

L’idéal est donc de pouvoir centraliser et automatiser la collecte des données, avec un logiciel de gestion. Cela vous permet :

  • d’analyser la performance financière de votre entreprise ;
  • de simuler l’impact de certaines modifications
  • d’avoir une vue globale sur tous les départements de l’entreprise.

Ainsi, vous pouvez mettre en place des reprévisions en lien avec votre réalité et être dans une démarche de rolling forecast optimale !

 

La réestimation du budget est nécessaire au rolling forecast : c’est elle qui offre les bases de calcul ! Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la prévision glissante n’a rien d’un terrain glissant, au contraire... Vous aimeriez en savoir plus, avoir plus de conseils sur la gestion par affaire des sociétés de service ? N’hésitez pas à nous faire signe !

Téléchargez gratuitement notre ebook : Les 6 règles de bonne gestion d'une société de service

Article publié le 26 avril 2016