Demandez une démo

Logiciel développé en interne : est-il temps de passer à un ERP ?

Votre projet ERP, Sociétés de conseil
Julien Costerg Par Julien Costerg
 Akuiteo SAS

logiciel développé en interne maison erp gestion

Comme beaucoup d’entreprises, vous travaillez au quotidien avec un logiciel développé en interne et enrichi au fil du temps. Problème  : René, qui s’est toujours occupé de tout ce qui touchait à votre outil, se prépare à jouir d’une retraite bien méritée… vous laissant dans l’embarras ! Logiciel d’une complexité effarante, structure dissimulée sous des années d’ajouts sauvages, code indémêlable… Comment éviter la catastrophe ?


L'angoisse n° 3 des cabinets de conseil : « Mes missions forfaitaires sont chiffrées à l'aveugle ! »

C’est l’histoire du logiciel de gestion qui grossit, grossit, grossit…

Rappelez-vous de la fable de la grenouille et du bœuf : le batracien, voulant se faire plus gros que le bovidé, enfle, enfle et enfle encore jusqu’à éclater. Votre logiciel de gestion, lui aussi, a grossi, grossi et grossi encore… et maintenant que votre expert IT s’apprête à quitter le navire, l’outil risque bel et bien de craquer à son tour !

Au départ, René a développé un petit logiciel maison que vous avez tout de suite adopté. Quand il fallait y apporter de nouvelles fonctionnalités et le faire évoluer, au gré des besoins de votre société, René était là pour jouer les MacGyver. Mais l’outil a été bâti par petites touches individuelles, sans cohérence globale. Résultat : aujourd’hui, personne n’y comprend rien, sauf René.

Mais puisque votre homme s’en va bientôt, il faudra bien trouver une solution. Parce qu’un jour ou l’autre, l’outil pourrait connaître des bugs... ou tomber en panne. Quelles sont vos options ?

  • Organiser le passage de relai entre René et un autre collaborateur. L’ennui, c’est que la structure du logiciel est très emmêlée et son fonctionnement bien enfoui dans les tréfonds des lignes de code. En somme, cela revient à demander à votre employé d’apprendre à jouer du piano sans avoir la moindre connaissance en solfège.
  • Missionner un intervenant extérieur pour qu’il modifie le logiciel. C’est faisable, mais l’opération risque de prendre du temps… et de vous coûter cher. Sans que cela ne vous protège contre une éventuelle perte de données.

Alors, que faire ?

La solution ? Profitez de l’occasion pour adopter un ERP métier !

Exit la nostalgie : il est temps de passer à une nouvelle étape logicielle ! Certes, l’outil de gestion de René vous aura été d’un grand secours. Il a accompagné la croissance de votre société et vous le voyez volontiers comme un porte-bonheur.

Mais il est temps d’adopter un ERP SaaS calibré expressément pour votre métier et dont les mises à jour seront automatiques, gérées par votre prestataire. Et si vous redoutez les migrations de données, René pourra sans doute vous prêter main forte lors de la transition ou même jouer les consultants de temps à autre une fois à la retraite !


À lire aussi : L'étape critique de la reprise des données dans un projet ERP.

La complexité de votre logiciel de gestion n’est qu’une angoisse parmi d’autres. Les sociétés de conseil en connaissent beaucoup d’autres : découvrez-les dans notre ebook sur les 8 angoisses des sociétés de conseil !

Découvrez les 8 angoisses des sociétés de conseil qu'un bon ERP pourrait régler

Votre projet ERP, Sociétés de conseil

À propos de l'auteur

Julien Costerg Julien Costerg
Directeur marketing et commercial - Akuiteo SAS
Akuiteo

À propos d'Akuiteo

Akuiteo, c’est le logiciel ERP des sociétés de service heureuses ! Gestion commerciale, opérationnelle et financière : pilotez toutes les dimensions de votre business par affaire, projet ou mission.

En savoir +