Quels modes de facturation pour les ESN ?

Le 10 août 2021

facturation ESN

modes-facturation-1

Contrat en régie, facturation au forfait, abonnement… Quel est le mode de facturation le plus adapté pour une Entreprise de Service Numérique (ESN) ? Zoom sur les avantages et les inconvénients des différents modes de facturation qui sont à votre disposition. Suivez le guide !

Mode de facturation #1 : la régie

ESN : les avantages de la régie

Quand vous proposez un contrat en régie à vos clients, vous facturez le temps passé par chacun des consultants, des développeurs et des chefs de projet pour exécuter les missions vendues. Inutile donc de définir les tâches à l’avance, vos prestations s’étalent sur la durée. Il est alors possible d’adopter la méthode agile : vos équipes s’organisent elles-mêmes !

Quels sont les inconvénients de la régie ?

Le mode de facturation en régie concerne, le plus souvent, les ESN qui proposent un fort volume de prestations. Cependant, avec la multiplicité des acteurs étrangers qui proposent une main-d’œuvre à bas coût, le montant des prestations facturées au temps passé s’est considérablement réduit. Il s’agit du « low fare » : le coût est amoindri, mais le temps d’exécution des tâches reste inchangé.

Un problème de rentabilité se crée : si votre entreprise travaille sur un volume important de mission, la marge réalisée avec un contrat en régie est assez faible. Et avec peu de bénéfices, il est plus difficile d’investir dans de nouveaux outils de gestion pour améliorer vos services et en proposer des innovants.

Mode de facturation #2 : le forfait

Pourquoi utiliser un forfait ?

Le forfait est l’un des modes de facturation qu’une ESN peut proposer à ses clients. Contrairement à la facturation en régie, le montant final se calcule selon l’ampleur de la prestation : vous ne comptez et facturez plus le nombre d’heures passées à travailler, mais les services effectués.

Avec le forfait, la marge de rentabilité est relativement plus importante et le client sait, en amont, à quoi il doit s’attendre : le montant est fixé par une enveloppe financière concrète.


À noter

Pour que la facturation au forfait se passe sans encombre, il est essentiel que :

  • le client ait une idée fixe de ses besoins et de ses objectifs,
  • le cadre soit bien défini en amont par les deux parties. Pour une ESN, la norme est le travail en mode agile, qui permet la construction d’un projet étape par étape avec le client.

La facturation au forfait a d’autres avantages :

  • Le volume de votre chiffre d’affaires est garanti : il est donc plus facile de gérer votre trésorerie.
  • Vous pouvez ajuster les équipes à déployer au fur et à mesure.
  • Elle vous permet de mieux encadrer votre domaine d’intervention, que ce soit chez le client ou chez le fournisseur.

Les inconvénients du forfait pour une ESN

Comme le montant final ne se calcule pas sur le temps passé mais sur l’ampleur de vos services, vous devez être rigoureux dans le suivi de l’avancée de la prestation. Gardez un œil sur le planning de vos équipes et surveillez les temps passés par vos collaborateurs sur chaque mission ! Ils doivent respecter un timing bien précis.

La marge de vos bénéfices dépend du temps accordé à l’exécution de la prestation.

Mode de facturation #3 : l’abonnement

Qu’est-ce que l’abonnement ?

L’abonnement est un mode de facturation qui se développe de plus en plus du côté des ESN. Le principe ? Vous facturez vos prestations selon une durée déterminée et renouvelable. Vous pouvez, par exemple, proposer un mode d’abonnement mensuel pour assurer un service de maintenance ou d’assistance chez votre client.

Abonnement : quels inconvénients ?

Contrairement à la facturation en régie et au forfait, le montant total des tâches à effectuer n’est pas calculé sur le temps passé ou sur le volume.

Selon la nature de l’abonnement, il peut être un peu plus difficile d’anticiper le nombre de consultants à déployer chaque semaine ou chaque mois pour le client. Il faudra se baser pour cela sur les besoins du projet et sur les compétences internes. L’abonnement ne permet donc pas d’avoir une vision fixe de la marge de rentabilité qu’il confère.


Vous savez désormais tout ce qu’il y a à savoir sur les modes de facturation que vous pouvez utiliser. Mais attention, si tous ces modes ont des avantages, il semblerait que le forfait soit le plus populaire auprès des ESN. La raison ? Il est plus facile à gérer mais aussi plus fiable pour votre chiffre d’affaires.

 

Crédits : vectorjuice – Freepik

Article publié le 10 août 2021