Pourquoi les ESN optent pour la facturation au forfait ?

facturation-forfait

La facturation au forfait s’impose, de plus en plus, dans les Entreprises de Services du Numérique (ESN). Avec ce mode, le cadre et les objectifs de la prestation doivent être précisés à l’avance : le prix, les services vendus, et même le temps imparti pour la réalisation de la mission. Zoom sur les avantages de l’engagement au forfait !

Le montant d’une prestation fixé et déterminé à l’avance

Avec un engagement au forfait, vous devez déterminer le montant de votre prestation à l’avance : le postulat est connu, et gravé dans le marbre (ou plutôt, dans l’enveloppe financière). Les ajustements éventuels seront alors traités à part.

Ainsi, votre client est rassuré : il maîtrise entièrement le budget alloué aux actions à mener et ne rencontre pas de mauvaise surprise au moment de la facturation.

 

À noter

Libre à votre client de vous demander d’ajouter un supplément à la prestation : il sera facturé en conséquence !

 

Contrairement à la facturation en régie, le prix, le délai et les résultats attendus sont connus des deux parties et ne peuvent être modifiés. Votre client et vous connaissez les enjeux de la prestation globale : vous pouvez donc, plus facilement, instaurer une relation de confiance.

Facturation au forfait : une meilleure implication et communication entre vous et votre client

Un cadre défini à l’avance

En optant pour la facturation au forfait, vous fluidifiez la relation client. Pourquoi ? Parce que la définition du cadre engage les deux parties.

Si vous optez pour une facturation en régie, vous devez justifier le temps passé par consultant, les jours de travail effectif, etc. Cette justification peut entraîner des discussions assez longues… et ainsi alourdir la relation client.

Avec une facturation au forfait, le cadre est prédéfini : vous pouvez vous concentrer sur les objectifs et les délais. Veillez donc à bien déterminer tous les termes du contrat avec le client avant la signature !

Une réelle implication du client

C’est au client de préciser les contours du projet et les objectifs visés, puis à vous d’évaluer le temps nécessaire pour répondre à la demande et mener la prestation à bien.

Votre client est donc autant impliqué que vous !

Le forfait ne comprenant que le montant de la prestation, les délais doivent impérativement être respectés. En cas de dépassement, sachez que vous ne pouvez pas facturer de supplément – sauf si c’est du fait du client. Les consultants doivent réaliser l’entièreté de la prestation dans le temps imparti. Pas de panique : avec de l’organisation, tout est possible !

Mais qu’en est-il de la méthode agile ?

La facturation au forfait implique un cadre posé et défini, mais la tendance des ESN est le travail en mode agile. Avec ce mode, vous partez de zéro et construisez un projet au fur et à mesure avec votre client... Alors, est-il possible de mener un projet agile au forfait sachant que ces deux approches semblent contradictoires ? Bien sûr : il s’agit simplement de concilier plusieurs contrats !

En effet, vous pouvez choisir une facturation au forfait pour un nombre donné d’itération. Un exemple ? Prenez cinq itérations pour le développement d’un module dans un contrat au forfait. Le reste, vous pouvez le déterminer à l’aide d’une facturation en régie ! Séparer les différents items vous permet de suivre et de piloter l’avancement du projet tout en restant souple sur la partie opérationnelle. Que du bonus !

Un mode de facturation plus rentable et rigoureux

Finalement, la facturation au forfait a bien des avantages pour les Entreprises de Services du Numérique !

  • Le client est rassuré, puisque tout est bien cadré en amont.
  • Avec un peu de rigueur, le contrat au forfait peut être très rentable pour vous en tant qu’ESN.

Vous pouvez vous garantir une meilleure rentabilité, à condition de pouvoir la mesurer ! Portez une attention toute particulière à la phase de cadrage : vérifiez que la réalisation de la prestation correspond aux temps passés.

Si le forfait peut être plus intéressant que la prestation en régie, vous devez rester vigilant sur les délais définis. En cas de dépassement, vous pouvez être soumis à des pénalités, et connaître une diminution de votre marge à terminaison ! Assurez-vous donc de mesurer le temps nécessaire pour réaliser une prestation en fonction de l’ampleur du projet.


Le forfait est un mode de facturation populaire auprès des ESN. S’il est plus rentable pour vous, il est aussi plus intéressant pour votre client, qui connaît le montant de la prestation à l’avance. Pour en savoir plus, découvrez les modes de facturation adaptés aux ESN !

Quels modes de facturation pour les ESN ?

Crédits : vectorjuice – Freepik

Article publié le 24 août 2021