Demandez une démo

5 idées reçues sur le développement interne

Focus métier

Les idées reçues sur le développement interne

Le développement interne, vous connaissez le concept : c’est lorsqu’une entreprise met à profit ses propres compétences pour élaborer son outil de gestion, ou qu’elle le fait développer par un tiers spécialement pour elle. Le développement spécifique, au contraire, consiste à solliciter un éditeur de logiciels afin qu’il modifie ou développe des fonctionnalités spécifiques à l’usage d’une société, sur la base du logiciel existant. Sauf qu’un ERP capable de s’intégrer à une structure atypique, c’est impossible, non ? Contrairement au développement interne… 

Attention : entre info et intox, faisons le point sur 5 grandes idées reçues concernant le développement interne !

Idée reçue #1 – Mon développeur restera toute sa vie chez moi

Avouons-le : les salariés qui restent toute leur vie dans la même entreprise, ça n’existe plus. Imaginez que Vincent, votre développeur, quitte la société pour de nouvelles aventures. Même si le transfert de connaissances s’est bien passé, lorsque vous ferez face à des bugs, vous ne trouverez pas forcément les réponses et vous constaterez toute la fragilité de votre outil. Conclusion : réaliser un développement interne vous rend dépendant d’une documentation logiciel irréprochable !

→ A contrario, votre prestataire externe est là pour vous accompagner sur le long terme ! Un éditeur dispose des compétences requises pour rédiger de la documentation technique et fonctionnelle, et assurer la pérennité de son logiciel.

Idée reçue #2 – La mise en conformité, c’est pas sorcier !

Les contraintes légales autour de la mise en conformité existent – hors de question de les négliger. Des réglementations d’autant plus difficiles à respecter lorsque l’on a recours au développement interne et que l’ensemble des ressources n’est pas toujours mobilisable rapidement. 

Prenons un exemple concret : en mai 2019, la CJUE publie un arrêt relatif au besoin d’implémentation d’un système dédié à la mesure du temps de travail journalier des salariés par les entreprises. Ce nouvel arrêté exige que le système soit objectivé et accessible par un outil dédié, tout en étant conforme à la réglementation RGPD

→ En passant par un prestataire, ce type de fonctionnalité est déjà inclus au système ! Rappelez-vous, pour l’entrée en vigueur du prélèvement à la source, tout s’était plutôt bien passé au final, non ?

Idée reçue #3 – L’expérience utilisateur est une notion innée pour tous

On aimerait bien, mais non. Votre équipe ne va pas forcément se mettre dans la tête de l’utilisateur durant le développement de votre solution de gestion. L’UX nécessite des compétences qui ne s’acquièrent pas en un claquement de doigts.

→ Lorsque l’on utilise un logiciel métier, on bénéficie de l’expertise d’un éditeur de logiciel. Sa mission ? Réfléchir à la meilleure expérience utilisateur possible.

Idée reçue #4 – Le développement interne, c’est moins cher qu’une solution de gestion externe

Mobiliser des ressources en interne pour un éditeur de logiciel ou une ESN lorsque les équipes ne sont pas staffées à temps plein… C’est ce qu’on appelle une fausse bonne idée ! Le développement interne va mobiliser des développeurs, et donc empêcher de les placer sur des projets facturables lorsqu’il y en aura.

→ C’est vrai, investir dans une solution de gestion externe a un certain coût. Mais c’est aussi le meilleur moyen de gagner du temps sur le moyen et long terme, et d’éviter des dépenses par la suite.

Idée reçue #5 – Le développement interne facilite l’interface spécifique avec d’autres logiciels

Le développement interne implique de devoir développer des interfaces spécifiques, qui s’accordent avec les autres logiciels utilisés. Si un autre logiciel évolue ou change totalement, il va falloir s’adapter…  Attention aux interfaces avec les API !

→ Les éditeurs de logiciels sont quant à eux habitués à devoir répondre à différentes demandes, et ils peuvent les intégrer à la roadmap de leur ERP. Ils ont même tout intérêt à le faire : une demande peut paraître spécifique, mais d’autres entreprises sont sans doute dans la même situation et pourraient avoir le même besoin !

Vous l’aurez compris, la mise en place d’une solution de gestion existante assure une plus grande agilité dans le fonctionnement de l’entreprise au quotidien. En choisissant cette option, vous bénéficiez de l’expertise et du savoir-faire de votre éditeur de logiciels. Néanmoins, veillez à bien étudier les fonctionnalités de la solution choisie en fonction de vos problématiques métiers.

Focus métier

À propos de l'auteur

Jérémie TEROL Jérémie TEROL
Responsable Marketing - Akuiteo SAS
akuiteo-teletravail-cta

Akuiteo a placé l'ensemble de son activité en télétravail.

Nous restons donc disponibles pour faire avancer vos projets et futurs projets durant toute cette période.

N'hésitez pas à nous solliciter !

 
Akuiteo

À propos d'Akuiteo

Akuiteo, c’est le logiciel de gestion des sociétés de service heureuses ! Opérations, commerce et finances : gérez toutes les dimensions de votre business par affaire et en temps réel.

En savoir +