Demandez une démo

La raison d'être d'une entreprise : pourquoi est-ce essentiel ?

Gestion d'entreprise, Retours d'expériences, Actus

Jean-Christophe Llinas, CEO, parle de la raison d'être d'Akuiteo

Le Plan d’Action pour la Croissance et la Transformation des Entreprises, ou loi PACTE, doit donner aux entreprises les moyens d’innover, de grandir et de créer des emplois. Elle porte notamment des mesures destinées à définir la raison d’être, sujet évoqué par plus d’un tiers des sociétés du CAC40 lors des assemblées de 2019. Il était donc temps que nous travaillions aussi le sujet : Jean-Christophe Llinas, CEO, revient sur la définition de la raison d’être d’Akuiteo !

Pour commencer, Jean-Christophe, pourquoi as-tu souhaité définir la raison d'être d'Akuiteo ?

Il y a cinq ans, nous nous étions mis sur le chemin  de l’« entreprise libérée » puis de l’« entreprise éclairée ». Nous nous étions lancés dans cette démarche en interne, sans l’aide de consultants, en nous inspirant de saines lectures – d’ailleurs évoquées sur LinkedIn. L’idée sous-jacente était de dire que tous les collaborateurs sont responsables du climat et de la bonne marche de l’entreprise.
À ce titre, l’organisation doit leur permettre d’évoquer librement tous les sujets de tension et de dysfonctionnement et de travailler activement à la résolution des problèmes dans  un cycle d’amélioration continue.

Il nous a alors semblé nécessaire de revoir la notion traditionnelle du poste de travail en introduisant les notions de rôles et de redevabilités. Dans ce nouveau cadre,  en fonction de ses compétences, de ses appétences et des besoins de l’entreprises, un collaborateur peut assurer un ou plusieurs rôles. En plus des redevabilités, un rôle est associé à un périmètre d’intervention, une délégation de pouvoir et une raison d’être.

En travaillant sur la formalisation des fiches de rôles, certains collaborateurs m’ont interpellé sur le fait qu’on leur demandait de définir la raison d’être de leur service et / où de leurs rôles, mais qu’ils ne connaissaient pas celle d’Akuiteo !

Ma première formulation de la raison d’être d’Akuiteo les a fait sourire : « Jean-Christophe, ce n’est pas la raison d’être que tu décris. Tu nous parles de ce que l’on fait : le “what”. Nous voulons le “why” ! ». Mes autres tentatives tournaient presque toutes autour de nos valeurs, le « how ».

Je me suis alors replongé dans la lecture du livre de Simon Sinek « Start With Why », qui a vulgarisé la notion de raison d’être d’une entreprise, puis nous nous sommes logiquement mis en chemin pour définir la raison d’être d’Akuiteo.

Comment avez-vous procédé pour définir la raison d’être ?

Nous avons interrogé tous les employés de façon anonyme sur leurs motivations à venir travailler tous les matins chez Akuiteo. Un vrai fil conducteur est alors apparu : le respect, la bienveillance, le travail en équipe, la solidarité et la capacité d’apprendre et d’évoluer professionnellement.

Par ailleurs, nous voulions quelque chose de court, de percutant, facilement compréhensible en interne, mais aussi en externe. Après de nombreuses tentatives peu convaincantes, la lumière est apparue un soir lors d’une discussion avec un ami et ancien partenaire d’Akuiteo :

 

" Grandir ensemble "

 

 

Plus concrètement, qu’y a-t-il derrière cette raison d’être d’Akuiteo ?

Quand nos clients se lancent dans un projet ERP, leur principal objectif est de mieux gérer leur croissance, pour grandir encore et encore. Nos collaborateurs, quant à eux, souhaitent grandir et s’épanouir professionnellement. Enfin, l’entreprise Akuiteo souhaite aider ses clients et ses collaborateurs à grandir, mais aussi grandir au contact de ses clients et de ses talents qui apportent de nouvelles problématiques à résoudre et des expériences pour les traiter. Grandir prend du temps. Nous nous engageons toujours sur le temps long avec nos clients et nos collaborateurs.

Vouloir grandir ensemble responsabilise et engage les acteurs dès le premier jour de  la relation. Cela passe par de l’écoute, du respect, de l’humilité, de la bienveillance, du courage et une capacité à affronter la brutalité des faits, de la solidarité et une certaine résilience.

Quelle sont les conséquences de cette raison d’être sur l’entreprise ?

La raison d’être devient pour nous un axe fort de communication, avec des premiers retours très positifs. Mais c’est surtout une aide précieuse en interne, pour aider les uns et les autres à adopter les bonnes postures et à effectuer les bons arbitrages en phase de décision.

Quand on souhaite formaliser sa raison d’être, distinguer le « what » et le « how » du « why » est la première grande difficulté à surmonter. Le « why » est le plus petit dénominateur commun qui permet de définir « qui » doit monter ou descendre du bus et avec qui nous avons envie de travailler. Une fois le « why » et le « qui » en place, on peut travailler ou retravailler le « what », « quoi », et le « how », « comment ». Nous sommes heureux d’avoir pris le temps, en ce début d’année 2019, de travailler sur ce sujet fondamental et structurant pour mieux grandir.

Et dans la même thématique, (re)découvrez nos articles :

Gestion d'entreprise, Retours d'expériences, Actus

À propos de l'auteur

Llinas Jean-Christophe Llinas Jean-Christophe
CEO - Akuiteo SAS
Akuiteo

À propos d'Akuiteo

Akuiteo, c’est le logiciel de gestion des sociétés de service heureuses ! Opérations, commerce et finances : gérez toutes les dimensions de votre business par affaire et en temps réel.

En savoir +