<img src="http://trker1.azalead.com/azalead_tracker/piwik.php?idsite=855&amp;rec=1" style="border:0" alt="">

ERP généraliste ou ERP spécialisé : lequel choisir ?

Choisir un ERP, Le choix d'ERP, Votre projet ERP

erp généraliste ou erp spécialisé métier comment choisirChoisir un ERP, c’est s’engager à long terme avec un partenaire professionnel. Pour que les années passent sans tensions, il faut donc sélectionner le bon outil : celui qui réponde le mieux aux besoins actuels de l’entreprise mais qui soit aussi capable de s’adapter aux problématiques de demain. Entre l’ERP généraliste et l’ERP spécialisé (ou ERP métier), quel modèle est le plus approprié pour vous accompagner tout au long du chemin ?

De l’ERP généraliste à l’ERP généraliste verticalisé

Au commencement était l’ERP généraliste. Logiciel standard, non modifiable, sans possibilité de développement sur-mesure, il entendait répondre aux besoins des entreprises de la Terre entière, quel que soit leur secteur d’activité.

« Tout le monde logé à la même enseigne », telle était la devise de l’ERP généraliste.

Mais certains clients demandaient des logiciels capables d’aller plus loin et de s’adapter, dans une certaine mesure, à leur métier. Il n’en fallait pas plus aux éditeurs pour repenser leur socle générique et en faire une solution verticalisable ! Des intégrateurs spécialisés ont alors développé des briques supplémentaires, adaptées à une branche ou à un métier en particulier et capables de se greffer sur le socle générique des éditeurs.

L’ERP généraliste est mort, vive l’ERP généraliste verticalisé !

Pourquoi choisir (ou pas) un ERP généraliste verticalisé ?

Vous vous en doutez : choisir un ERP généraliste, c’est ne pas prendre beaucoup de risques. La notoriété des éditeurs (des géants comme Microsoft, SAP, Sage…) a de quoi rassurer ! Et vous avez affaire à des solutions choisies par des millions d’utilisateurs, très robustes, performantes et capables de monter en charge facilement. Sa verticalisation permet d’adapter le logiciel à vos besoins métier – l’intégrateur que vous aurez choisi (d'ailleurs, pourquoi privilégier un éditeur-intégrateur pour votre ERP ?) applique une surcouche métier, de la même manière que l'on passe une surcouche de peinture sur un mur pour garantir de belles finitions.

Mais l’intégrateur, lui, est-il adapté à votre métier et à vos besoins ? Et, soucieux de répondre à vos moindres demandes, n’aura-t-il pas tendance à vous vendre de (trop) nombreux jours de développement ? La tentation du développement spécifique n’est pas loin : tout sera fait sur-mesure, juste pour vous.

Vous voyez déjà le problème que cela peut poser... Voilà qu’il n’y a plus que vous qui utilisez cette solution ! Autant dire que développement, maintenances et autres mises à jour risquent de peser lourd sur votre budget.

L’handicapante inertie de l’ERP verticalisé

Et que va-t-il se passer lorsque l’éditeur de l’ERP fera évoluer son système ? Il vous faudra attendre que votre intégrateur vienne de nouveau adapter le logiciel en prenant en compte les modifications de l’outil source.

Dans le monde de l’entreprise, qui nécessite une grande réactivité, cet effet de latence peut empêcher d’avancer et... coûter très cher. Car une telle machinerie est longue à bouger, aussi longue que le Titanic à se déporter sur le côté pour éviter l’iceberg (et, malheureusement, on sait ce qu’il est advenu du Titanic).

En somme, un ERP généraliste verticalisé se retrouve avec des contraintes assez proche de celles d’un développement spécifique pur, conçu sur-mesure !


À lire aussi : C’est la base ! Alors pourquoi votre ERP ne le gère pas en standard ?

Les atouts d’un ERP métier

Une solution à laquelle toute l’entreprise s’adapte sans heurts

Le cas d’un ERP spécialisé est tout à fait différent, puisque, par définition, l’outil a été intégralement pensé pour votre métier, dès sa création et jusque dans le moindre détail. Conçu avec un métier et les fonctionnalités associées en vue, ce type de logiciel de gestion incorpore tous les paramètres critiques, sans avoir besoin d’une surcouche métier qui risquerait d’alourdir le système.

Le principal avantage, c’est que votre entreprise se reconnaît immédiatement dans la solution intégrée parce que celle-ci est bien plus adaptée à ses besoins qu’un ERP généraliste qui aurait été verticalisé – et c’est toute votre entreprise qui s’y retrouve, depuis les opérationnels jusqu’à la direction. C’est essentiel, car un logiciel standardisé, auquel un intégrateur aura ajouté surcouche après surcouche, pourrait aboutir à un rejet naturel des utilisateurs – ERP trop compliqué, trop peu ergonomique, etc.

Or, pour qu’un ERP trouve sa place au sein d’une société, il faut d’abord que les collaborateurs aient envie de s’en servir.

ERP métier : des évolutions qui profitent à tous

Ce qui n’empêche pas un ERP métier de permettre un certain degré de personnalisation. Le but n’est pas seulement de s’adapter à des besoins particuliers à un instant T, mais de savoir évoluer en fonction des changements dans les flux et les processus de votre entreprise. Le logiciel de gestion métier est certes moins universel que son équivalent généraliste, mais il offre une marge de manœuvre importante en termes d’évolution.

L’ERP spécialisé se distingue d’une autre manière : l’éditeur de ce type de logiciels, parce qu’il s’est lui-même spécialisé sur votre métier, est mécaniquement très familier de vos problématiques.

Il est donc capable de comprendre les besoins décrits par ses clients et, dans la grande majorité des cas, d’y trouver une solution adéquate – ou de dénicher les contributeurs nécessaires. De sorte que l’évolution n’est pas seulement propre à une entreprise, mais véritablement « progicielle », applicable à toutes les sociétés qui utilisent le même outil et qui pourraient bénéficier de la solution idoine.

L’ERP métier, ou ERP vertical, est donc un outil en perpétuelle évolution, un édifice auquel chaque entreprise peut apporter sa propre pierre en fonction de ses contraintes et de ses attentes.


Besoin d’explications ? ERP verticalisé, ERP vertical… en quoi différent-ils ?

ERP : l’approche généraliste vs. l’approche métier

Au final, choisir un ERP – généraliste verticalisé ou spécialisé – est une question d’approche. Par défaut, l’approche généraliste, et c’est aussi ce qui garantit sa robustesse, est nécessairement plus lourde et souffre d’une certaine inertie : dès lors que le logiciel a été conçu de façon globale, le moindre besoin de mise à niveau locale exprimé par un service exige de faire évoluer la totalité du système... pour tous les services – ce qui s’avère à la fois long, compliqué et onéreux.

Livrer un outil global qui serait techniquement modulaire – c’est-à-dire dont chaque organe pourrait être mis à niveau ou modifié sans toucher au reste et sans mettre en branle la totalité du système – serait une solution idéale, bien qu’extrêmement complexe à administrer parce qu’elle impliquerait de gérer plusieurs interfaces et de nombreux éditeurs, chacun voulant s’occuper de la montée en puissance de sa partie propre.

Un tel ERP, aussi pratique puisse-t-il être, reste pour l’instant une utopie. Et ce qui s’en rapproche le plus, aujourd’hui, est un ERP métier, offrant une grande liberté de paramétrage.

Alors, ERP généraliste ou ERP spécialisé ? Dans de nombreux cas, l’approche métier est aujourd’hui à privilégier au moment de choisir votre logiciel de gestion. Un outil métier vous aidera à piloter plus sereinement votre entreprise et aura l’avantage de proposer des solutions plus rapides, plus légères, plus simples à prendre en main et à faire évoluer qu’une solution standardisée.

Qui sommes nous ?

Choisir un ERP, Le choix d'ERP, Votre projet ERP

À propos de l'auteur

Loic Pelletier Loic Pelletier
Chef de produit - Akuiteo SAS
Akuiteo

À propos d'Akuiteo

Akuiteo, c’est le logiciel de gestion des sociétés de service heureuses ! Opérations, commerce et finances : gérez toutes les dimensions de votre business par affaire et en temps réel.

En savoir +