Oubli de facturation de prestations : faites-vous aider pour arrêter

oubli de facturation de prestations facture rentabilité erp cabinet de conseils

Missions à budgéter, temps passés à comptabiliser, factures à générer... Au milieu de tout ça, de menues erreurs se glissent parfois dans votre gestion : un jour, vous vous rendez compte que vous avez oublié de facturer une prestation, et c’est autant de travail à perte pour votre société. Incroyable qu’un simple oubli ou une ressaisie approximative puisse avoir de telles conséquences... mais c’est pourtant vrai ! Et quand le problème se répète et que les pertes s’accumulent, il faut enclencher le signal d’alarme : que se passe-t-il au juste ? et comment y remédier ?


L'angoisse n° 4 des cabinets de conseil : « Le développeur de mon logiciel maison s'en va ! »

Quand les prestations non facturées s’accumulent…

Un oubli de facturation de prestations n'est pas rare dans les cabinets de conseil. En cause ? Bien souvent, l’absence d’un outil combinant la gestion des temps passés et celle de la facturation. Lorsque deux solutions distinctes organisent le planning et éditent les factures, les oublis et les erreurs de resaisie ont une fâcheuse tendance à se multiplier.


Infographie : Découvrez l'affreuse histoire de la facturation d'une commande maltraitée !

Dans cette situation, une personne de l’administration des ventes fait souvent le lien entre les deux outils. Celle-ci doit :

  • solliciter les consultants pour faire le point sur les prestations effectuées ;
  • comptabiliser le temps passé par chaque consultant sur chaque mission ;
  • éditer les factures à partir des données réunies par ses soins.

Ainsi diluée entre les services, la tâche n’en est que plus complexe. Résultat : une prestation omise, une facturation qui n’a pas été faite, et des bénéfices qui s’évanouissent. Vous avez travaillé gratuitement à cause d’erreurs humaines !

Pour les éviter en l'absence d'outil adapté, vous n’avez plus qu’à systématiquement repointer toutes les prestations après-coup. Mais cette longue (donc coûteuse !) vérification n’est pas non plus à l’abri des failles de la mémoire et de la ressaisie.


Top 5 des signes qu'il est temps de changer de logiciel de gestion !

Une fois les oublis de facturation détectés, vous n’êtes pas au bout de vos peines : vous allez devoir vous lancer dans une fastidieuse démarche consistant à réclamer le manque à gagner. Ce type de requête est généralement assez mal accueilli : le client vous réclame une preuve tangible du travail non rémunéré, ou refuse poliment parce que son exercice est déjà bouclé.

Un outil unique pour la gestion des affaires et éviter l'oubli de facturation de prestations

Un souci de facturation s’apparente à une maladie : les symptômes ne surgissent qu’une fois le virus bien installé. En cas d’oubli dans la comptabilisation de vos prestations, vous risquez fort d’en prendre conscience des semaines, voire des mois plus tard... une fois que vous aurez franchi le point de non retour. Il faudra alors compter sur la bonne foi et la compréhension de votre client !

La meilleure solution reste de couper le mal à la racine, en adoptant un ERP qui tisse des liens entre vos activités et votre comptabilité. Vous pourrez alors générer automatiquement des factures en fonction des prestations intégrées au logiciel. Et ainsi dire adieu aux pertes sèches !

Téléchargez notre ebook pour connaître les sept autres angoisses qui touchent les sociétés de conseil… et découvrir les meilleures façons de les régler !

Découvrez les 8 angoisses des sociétés de conseil qu'un bon ERP pourrait régler

Article publié le 28 novembre 2017