<img src="http://trker1.azalead.com/azalead_tracker/piwik.php?idsite=855&amp;rec=1" style="border:0" alt="">
Demandez une démo

Consultant en cabinet de conseil : un métier en perpétuelle évolution

Sociétés de conseil, Retours d'experiences

évolutions métier consultant quaternaire delwarde Philippe Delwarde est responsable client, designer de projet, business developper, manager d’équipe et… président du cabinet de consultants Quaternaire. Véritable compétiteur sur le marché des sociétés de conseil, Quaternaire a développé un mode de fonctionnement où performance et bien-être sont indissociables, bien loin des traditions du milieu. Résultat ? Alors que le business plan de l’entreprise prévoyait une croissance de 6 % par an pour les trois dernières années, celle-ci a atteint les 47 % ! Et si vous preniez exemple ?

Bonjour Philippe Delwarde. En quoi consistent les missions de Quaternaire ?

Quaternaire intervient sur du conseil en management auprès d’entreprises industrielles et du tertiaire, au plus proche du terrain. Nous nous adressons aussi bien aux chefs d’équipes, aux agents de maîtrise, aux directeurs d’usine, aux responsables de réseaux qu’aux techniciens qualité et de maintenance.

Nous aidons nos clients à améliorer leurs performances économiques, sociales et clients. Le cahier des charges est rarement clairement défini au départ : nous structurons un projet répondant aux spécificités de chaque contexte et problématique client. Les livrables de notre cabinet de conseil recommandent par exemple :

  • la mise en place de chantiers terrain ;
  • la formation d’équipes ;
  • la création de tableaux de bord ;
  • la refonte des processus...

Nous travaillons avec une équipe projet dédiée, chez le client, et nous pilotons les résultats dans la durée : c’est notre engagement minimal.

Prenez-vous des engagements en termes de performance ?

Nous ne venons pas du conseil, nous sommes plutôt des compétiteurs. En tant qu’entrepreneurs, nous avons besoin de voir des résultats et Quaternaire a donc une forte culture de la mesure et de la performance. Je suis convaincu que tout projet a forcément des objectifs mesurables :

  • satisfaction client ;
  • satisfaction salarié ;
  • amélioration économique…

Il y a 15 ans, beaucoup de consultants disaient encore qu’ils ne pouvaient pas s’engager sur les résultats. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Nous pilotons tous les projets de nos clients par engagements. C’est un de mes mots d’ordre : si on veut établir une relation équilibrée, il va falloir mesurer les résultats de notre intervention à un moment ou à un autre.

On va même plus loin avec certains de nos clients : par exemple, l’année dernière, un peu plus de 30 % de notre CA reposait sur des missions comportant une partie fixe d’une part et une partie variable d’autre part, liée uniquement aux résultats.

Pourquoi avez-vous choisi de fonctionner au forfait ?

Le métier du conseil est plutôt habitué à vendre des jours. Mais le forfait est un mode de fonctionnement plus sain selon moi, pour deux raisons :

  • Il permet d’établir une relation plus sereine avec le client.

Un engagement est pris : vous livrez le forfait dans les délais et au prix prévu. Et si le projet est plus consommateur de ressources qu’anticipé, ce n’est pas le problème du client.

  • Le management des équipes est facilité et les temps harmonisés.

Tout le monde doit faire un effort de respect de la charge. Comme nos consultants ont beaucoup d’autonomie, ils optimisent leur charge pour valider leur mission et utiliser au mieux le temps chez le client. Bien sûr, si on sous-estime systématiquement la quantité de travail sur les missions, on s’assure de réajuster le tir pour les suivantes !


À lire aussi : Découvrez pourquoi les sociétés de conseil facturent de plus en plus au forfait.

Qu’est-ce qui vous distingue de la concurrence ?

Le mode de fonctionnement de notre entreprise et le style de nos intervenants sont nos plus grands facteurs de différenciation. On ne s’affirme pas plus intelligents que les autres, mais notre entreprise est très cohérente dans ses approches – c’est ce qu'en disent nos clients. Ils ressentent clairement l’énergie de Quaternaire et relèvent souvent la bienveillance et l’humilité de nos consultants, leur désir de faire progresser leurs interlocuteurs.

On a développé Quaternaire avec beaucoup de bon sens, parfois en benchmarkant, mais aucunement en se contentant de dupliquer un modèle qu’on avait connu dans le conseil par ailleurs.

Nous avons construit notre projet d’entreprise en équipe. Nous avons quelques processus clés, un système de gestion autour de valeurs centrales (sens du résultat, capacité à mettre les mains dans le cambouis, simplicité, respect) ainsi qu’une confiance forte en nos collaboratrices et collaborateurs.


À lire aussi : 4 fondamentaux pour gérer la charge de travail des consultants.

Si nous avons nos points forts (business, marketing, gestion, management…), nous devons toutefois encore renforcer notre culture internationale, accélérer l’innovation autour du digital et refondre le sourcing traditionnel de nos équipes – certaines offres d’emploi n’ont pas bougé depuis 15 ans !

Comment décririez-vous le style de management chez Quaternaire ?

Au-delà de quelques indicateurs essentiels, de processus très structurants et d'axes directeurs qui mettent toute l’équipe en synergie, notre management est très peu hiérarchisé, alors que le monde du conseil l’est énormément. 

Notre force tient énormément au travail d’équipe.  Certains, comme moi, sont dans l’entreprise depuis presque 20 ans, d’autres ont tout juste 25 ans et ont déjà fait 18 métiers, sont allés à l’étranger, ont été trésorier de leur bureau des élèves, chef d’équipe dans l’industrie, manager d’un centre d’appel, ont une culture internationale très forte... Leur maturité et la richesse de leurs expériences sont impressionnantes : elles constituent un atout indéniable dans l’accélération du marché du conseil et notamment de sa partie digitale. 

Chez nous, tout le monde peut être leader d’un projet. Chacun peut partager ses idées, prendre des initiatives et être soutenu. C’est d’ailleurs l’une des principales attentes d’un certain nombre de salariés qui ont travaillé dans des structures où ils ne pouvaient pas mettre en œuvre tout leur potentiel. Les jeunes générations sont sensibles à ce mode de fonctionnement. Bien sûr, quand il faut trancher, je suis là pour le faire avec l’équipe de direction : c’est mon rôle... et j’aime bien organiser le désordre !

Merci à Philippe Delwarde pour cet entretien. Découvrez tous les retours d’expérience des clients d’Akuiteo !

Téléchargez gratuitement notre ebook : Les 7 règles de bonne gestion d'une société de service

Sociétés de conseil, Retours d'experiences

À propos de l'auteur

Loic Pelletier Loic Pelletier
Chef de produit - Akuiteo SAS
Akuiteo

À propos d'Akuiteo

Akuiteo, c’est le logiciel de gestion des sociétés de service heureuses ! Opérations, commerce et finances : gérez toutes les dimensions de votre business par affaire et en temps réel.

En savoir +